Autres articles

Rejoindre une startup : Et si vous profitiez du confinement pour changer de vie ?

Avec notre liberté temporairement restreinte, ne serait-ce pas le moment de profiter de cette contrainte pour se découvrir une nouvelle liberté, celle de choisir son destin professionnel ?

Au-delà des enjeux sanitaires et économiques, le premier confinement a été une période de remise en question et un révélateur pour beaucoup d’employés. Ce chamboulement s’est traduit par une rupture brusque de la routine professionnelle avec, dans certains cas, du chômage partiel à la clé.
Parmi les questions qui ont pu s’être posées, la place et le choix de la carrière professionnelle ont été déterminants. Nombreux ont pu constater la distance entre leur métier exercé quotidiennement et les enjeux clés de notre société : Santé, Environnement, Relance économique…
Comment avoir plus d’impacts dans l’avenir de mon pays et de ma société ? Comment trouver du sens dans ce que je fais ? La difficulté qu’ont eu certaines organisations à s’adapter aux nouvelles règles du jeu du télétravail a également pu marquer certains collaborateurs.

C’est dans ce cadre, et dans un marché du travail contraint par la nouvelle donne économique, que la réflexion a poussé de nombreux employés à envisager leur avenir au sein d’une startup. Retrouver du sens, donner un nouvel élan, installer du dynamisme dans son quotidien… Ce sont toutes les raisons qui ont pu motiver ces personnes à se détourner de leur poste actuel.

Licorne Society a vu le nombre de candidats grimper en flèche pendant cette période et même à l’issue du déconfinement (+30% par rapport à la période précédente), qui traduit un engouement massif vers les métiers des startups. En contrepartie, le nombre d’offres d’emploi recensées n’a pas reculé lors de cette période, au contraire. Les métiers de la tech continuent de driver une croissance et représentent un vivier toujours aussi important pour les personnes en recherche d’emploi.


"Le nombre d'offres d'emploi recensées n'a pas reculé"


Sur cet aspect là, ce nouveau confinement s’annonce dans la même veine que le précédent. En sachant à quoi nous attendre, nous avons la possibilité d’anticiper le temps qui nous est offert et le mettre à profit. Consacrer quelques heures par semaine à la recherche d’emploi peut être un sacrifice difficile en temps normal. Nous préférons consacrer notre temps libre à nos activités et notre vie sociale, et nous faisons parfois le choix de nous contenter de notre métier actuel.
Avec notre liberté temporairement restreinte, ne serait-ce pas le moment de profiter de cette contrainte pour se découvrir une nouvelle liberté, celle de choisir son destin professionnel ?

Et si c’était l’occasion pour vous aussi de profiter du confinement pour changer de vie ?