Chief Technology Officer (CTO)

Le CTO dirige l'équipe technique. C’est à lui que revient la responsabilité d’améliorer les offres et services de son organisation du point de vue technologique.
Retour aux fiches métier
Chief Technology Officer (CTO)

Rôle

Le métier de CTO, Chief Technical ou Chief Technology Officer (Directeur de la Technologie) a vu son rôle se populariser et se démocratiser au sein des organisations depuis quelques années. Cet essor s’explique par la digitalisation des entreprises, l’essor des nouvelles technologies et l’enjeu essentiel que représente désormais la R&D dans de nombreux fournisseurs de services, logiciels notamment.

Par définition, le CTO dirige le département de technologie ou d’ingénierie. et dans ce cadre, élabore les stratégies d’infrastructure et d'innovation produit. C’est à lui que revient la lourde responsabilité d’améliorer les offres et services de son organisation, d’un point de vue technique, bien entendu. Le CTO est un excellent opérationnel, capable de collaborer avec les développeurs, mais aussi un leader né, enclin à prendre des décisions stratégiques et y faire adhérer ses équipes.

En startup, la plupart du temps, le CTO a un background informatique et est le manager des équipes de développeurs.

 

Ses missions :

  • Auditer son organisation et ses concurrents pour identifier les risques (technologies obsolètes ou coûteuses) et opportunités technologiques (optimisation du système d’information ou amélioration du produit par exemple). Le CTO assure également une veille technologique très pointue pour détecter les nouvelles technologies disponibles et saisir leur potentiel éventuel.
  • Définir la stratégie d’innovation produit de l’entreprise et élaborer la roadmap pour la mettre en place, comprenant le choix des méthodologies de travail (agile, scrum, waterfall…) en coopération avec le top management. Dans ce cadre, le CTO est également chargé d’un budget pour l’équipe technique.
  • Gérer et manager l’équipe technique comprenant les développeurs, chefs de produits, architectes, responsables de l’infrastructure, Data Scientists… Car concevoir la stratégie c’est bien, la suivre c’est mieux !
  • Déployer des projets visant à optimiser le produit de son organisation ou implémenter de nouvelles technologies au sein de ses process et systèmes d'information
  • Reporter sur les actions menées dans le cadre de sa roadmap et superviser les projets techniques
  • Contribuer à la stratégie de l’entreprise en apportant son expertise et sa connaissance technique, en tant que membre de la direction et du top management

Dans des petites entreprises Tech ou des projets Early Stage, son rôle diffère et il peut être amené à développer lui-même une partie ou la totalité de l’application, des outils, du produit ou du système d’information. Plus la structure et les équipes techniques grandissent, plus son rôle de manager devient important.

En synthèse, ce métier représente un élément clé du business d’une entreprise tech car c’est sur lui que repose le développement du ou des produits et il est responsable de la direction technique.


Compétences requises

Les compétences d’un CTO sont très variées, aussi bien sur la partie technique que sur les soft skills :

  • Une forte expertise technique , fort d’une solide expérience de 5 ans minimum dans le domaine et une expertise digitale certaine dans les différents langages et frameworks de développement utilisés par l’entreprise. En fonction du produit développé, une connaissance des systèmes d’information peut être requise également.
  • Un manager charismatique capable d’encadrer, motiver, mais aussi former ses équipes de développeurs. Le CTO est avant tout un leader avec un rôle crucial dans l’organisation, savoir manager est donc un atout indispensable.
  • Un éternel avide de challenge, car le CTO doit mener de front de nombreux projets à fort impact pour le produit et donc la rentabilité de son organisation. Le tout, dans la plus grande organisation et rigueur.
  • Un visionnaire : Le CTO connaît son marché, ses concurrents et son produit comme sa poche et doit pouvoir prédire les changements qui feront la différence sur le plan technique.

En fonction de l’application et des technologies de développement, des compétences en Data Analyse ou Data Science peuvent également être attendues.

En plus des compétences techniques, une appétence business peut-être attendue en plus de la partie tech. C’est notamment le cas pour des CTO qui auraient un rôle clé à jouer sur la direction des produits en développement, quand ils interviennent dans les levées de fonds, la recherche de financements ou l’introduction en bourse…


Formations et expériences attendues

Le Chief Technical Officer est, au minimum, doté d’un bac +5, très souvent diplômé d’une école d’ingénieur ou d’une formation dans l’informatique, tech ou data. Lorsque le produit n’est pas une application ou un software, le CTO n’est pas forcément issu du secteur de l’informatique mais d’autres backgrounds comme la biologie pour des BioTech, la mécanique…

Dans son domaine, le CTO est spécialisé dans les nouvelles technologies et est à la pointe des nouveaux usages et de la recherche. Pouvoir justifier d’ expériences significatives dans la gestion de projets informatiques et un incontournable à ce poste.

Il a déjà connu une longue expérience d’au moins 5 ans (en fonction de la taille de la startup) en tant que Développeur et Lead Developpeur. Le nombre d’années d’expérience varie fortement en fonction de la taille de la startup. Pour des petites structures avec peu ou pas d’équipe technique, un ancien Lead Developpeur peut facilement basculer sur un poste de CTO dans une jeune entreprise tech ou un projet Early Stage. En revanche, pour des organisations plus grandes, dans des scale-ups par exemple, le nombre d’années d’expérience attendu est au-dessus de 10 ans pour ces postes de plus grande envergure.

En moyenne, les CTO ont entre 15 et 20 ans d’expérience.


Salaire

D’après notre récente étude sur les salaires en startup, la rémunération moyenne d’un CTO en start-up est d’environ 85 k€ annuel brut. La part de variable dans le salaire d’un est généralement faible ou absente. Membre de la direction de la startup, il peut souvent disposer de titres ou d’actions de l’entreprise. Les cas observés montrent une tendance d’environ 1 à 2% des parts de l’entreprise en actions.

La rémunération du métier de CTO varie fortement et dépend notamment de la taille de l’organisation et de l’implication technologique de la R&D dans son processus de production. La fourchette de salaires peut monter largement au-dessus de 100 k€ annuel pour des scale-ups. 


Pour aller plus loin

Ouvrages

Modern CTO

Work Rules!: Insights from Inside Google That Will Transform How You Live and Lead

Lean Enterprise: How High Performance Organizations Innovate at Scale

 

Podcasts

The CTO Advisor

CTO Think

CTO Connection

Vous êtes à la recherche d’un emploi ? Rendez-vous sur ce lien pour trouver et postuler à toutes les offres de CTO, à Paris, Lyon, en France et à l’étranger…


Les dernières offres d'emploi associées

PayFit
PayFit
Engineering Director
Contrat:
CDI - Permanent
Berlin, Berlin
May 22, 2022
PayFit
PayFit
Engineering Director
Contrat:
CDI - Permanent
GLOBAL PARIS
May 22, 2022
PayFit
PayFit
Engineering Manage - Time Tribe
Contrat:
CDI - Permanent
Berlin, Berlin
May 16, 2022
Trustpair
Trustpair
Engineering Manager H / F
Contrat:
CDI - Permanent
Paris, Île-de-France, France
May 10, 2022
PayFit
PayFit
Engineering Director
Contrat:
CDI - Permanent
LONDON
Apr 22, 2022