Growth Marketing Manager

Le Growth Marketing Manager (ou Growth Hacker) trouve, à force d'expérimentations, les filons de croissance exploitables pour un temps limité.
Retour aux fiches métier
Growth Marketing Manager

Rôle

Ce poste de Growth Marketing Manager ou Growth Hacker est tout à fait récent et nous vient des Etats-Unis. Sa mission tend à se démocratiser à tous types d’entreprises, même le Growth Hacker se trouve la plupart du temps en startup. 

Et pour cause, sa raison d’être et de générer un maximum de croissance en un minimum de temps. En d’autres termes, le Growth Hacker a pour mission d’augmenter le nombre de consommateurs d’un produit / d’utilisateurs d’une solution. C’est un profil très polyvalent, à la croisée des chemins entre les métiers Sales , le Marketing, le rôle de Data Analyst et le Développeur. C’est un savant mélange entre une forte appétence business et de solides compétences techniques. Le Growth Hacker peut ainsi s’appuyer sur le marketing (campagnes SEM, emailings, community management), l’analytics (analyse des données, du trafic web, du comportement utilisateur, etc), et même l’expérience utilisateur (refonte du parcours client, ajout d’une fonctionnalité produit).

Son objectif est d’optimiser tous les processus d’acquisition pour convertir le plus rapidement possible un maximum de clients potentiels et favoriser leur rétention.

On confond parfois le poste de Growth Hacker avec d’autres métiers de l’Acquisition (Responsable Acquisition ou Traffic Manager). 

Ses missions :

  • Définir la stratégie Growth, de la startup, sur son périmètre
  • Analyse continue des comportements consommateurs et de la performance de ses initiatives
  • A/B Test. Le Growth Hacker dédie la majeure partie de son temps à chercher de nouvelles idées et à les valider par l’expérience, c’est à dire en testant directement les opportunités identifiées
  • Acquisition de leads via des campagnes emailing, le Search Engine Marketing, l’événementiel, les Relations presse
  • Automatisation des processus d’acquisition afin de pouvoir faire passer à l’échelle tous les leviers identifiés avec des “hacks” permettant d’attirer de nouveaux clients
  • Rétention des nouveaux utilisateurs
  • Engager les utilisateurs sur les canaux marketing pour accroître sa notoriété et sa réputation en ligne
  • Monétisation : gérer le chiffre d’affaires et optimiser les ventes, la marge, la durée de vie, etc.

‍L’objectif final est du Growth est de générer directement de la croissance du chiffre d’affaires. 

Il pourra, par la suite, évoluer vers des postes de management en Head of Growth ou il pourra encadrer des Growth Manager, Traffic Manager et autres profils marketing.

Il pourra également, dans certains cas, prendre un poste sur une fonction plus transverse de Head of Marketing ou Chief Marketing Officer (CMO).

Compétences requises

Les compétences d’un Growth Hacker sont donc très variés :

  • Créativité afin de toujours rechercher la nouvelle idée qui fera mouche auprès des clients
  • Expertise des canaux d’acquisition marketing du marketing digital (référencement web SEO, campagnes publicitaires SEA, Réseaux Sociaux) et des techniques de Growth Hacking
  • Forte capacité d’analyse afin de mesurer la performance des actions de Growth Hacking, le trafic généré, le retour sur investissement… (Data Analysis & Data Mining)
  • Bases en développement, informatique, web et automatisation. Ainsi, connaître des langages de programmation, et, par exemple, coder en Python, est un vrai plus pour développer des “hacks” pertinents.
  • Curiosité et appétence pour la tech afin d’être toujours à la pointe des innovations en termes de marketing, de Hacking et des outils du marché
  • Maîtrise des outils du marketing et du Hacking (Google analytics, outils d’emailing…)
  • Polyvalence sur l’ensemble des fonctions marketing (Content Management, Acquisition et Traffic Management, Community Management…)

La connaissance sectorielle, comme souvent, est un plus. En effet, le Growth Hacker aura une idée plus précise des moyens à mettre en œuvre pour attirer une population de clients qu’il connaît déjà. De manière générale, une start-up à destination de clients en B2B recherchera systématiquement un profil ayant déjà travaillé en B2B. A l’inverse, une startup B2C privilégiera des candidats provenant du B2C.

Formations et expériences attendues

Le métier de Growth Hacker demeurant récent, aucune formation dédiée ne lui est encore accordée. Néanmoins, les profils marketing et digitaux sont les plus répandus à ce poste et les profils recherchés sont quasiment tous diplômés à bac + 5. Un passage par des postes de marketing digital tel que Traffic Manager ou chef de projet digital peut être valorisé. Il faudra néanmoins démontrer des compétences acquises de Growth durant son parcours en entreprise, via des projets personnels ou formations en autonomie.

Un parcours plus technique avec une appétence Business et pour les sujets marketing est valorisé sur ce poste. Une personne ayant suivi une formation en école d’ingénieur après le bac et qui se reconvertit dans le marketing fera un excellent Growth Manager. Dans certains cas, le terme de Growth Engineer est plus approprié pour des missions et activités plus techniques.

Une connaissance fine du monde des start-up est attendu car c’est un métier qui baigne au milieu de cet environnement, à l’instar du métier de Product Manager.

Le passage par une agence de service en Growth Marketing peut être valorisé dans certains cas, notamment si les missions réalisées sont pertinentes par rapport au secteur de la start-up en question.

Salaire

Du fait de la tension sur le marché du recrutement pour attirer les meilleurs talents sur ce poste, la fourchette de salaires est très large et peut exploser pour les profils les plus rares. Cela est d’autant plus vrai que le Retour sur Investissement d’un Growth Hacker est très facilement mesurable pour une entreprise. En effet, ses actions ayant des répercussions à très court terme, il est aisé, pour une start-up, d'évaluer la croissance du chiffre d’affaires lié aux actions menées par un Growth Manager.

Pour un emploi plutôt junior avec environ 2 ans d’expérience, le salaire est d’environ 40 k€ brut annuel fixe avec une part variable indexée sur la performance du candidat et de la croissance du chiffre d’affaires. Après 5, 6 ans d’expérience, le salaire atteint environ 70 k€ (étude Licorne Society menée sur les salaires à Paris).

Des exemples de Growth Manager avec des salaires à 100 k€ sont également courants pour des candidats avec des compétences très spécifiques et une polyvalence marquée.

Pour aller plus loin

Ouvrages

 Podcasts

Vous êtes à la recherche d’un emploi ? Rendez-vous sur ce lien pour trouver et postuler à toutes les offres d’emploi de Growth Marketing Manager ou Growth Hacker, à Paris, Lyon, en France et à l’étranger…

Les dernières offres d'emploi associées

Younited Credit
Younited Credit
Senior Account Manager Growth (M/F)
Contrat:
CDI - Permanent
Paris, Île-de-France
May 22, 2022
INVIVOX
INVIVOX
Growth Engineer
Contrat:
CDI - Permanent
Bordeaux, Nouvelle-Aquitaine
May 22, 2022
Innovorder
Innovorder
Chargé(e) Growth & Marketing
Contrat:
Alternance - Apprenticeship
innovorder
May 20, 2022
Aktio
Aktio
Growth Marketing Manager
Contrat:
CDI - Permanent
Paris, Île-de-France
May 10, 2022
Heetch
Heetch
Growth Marketing Manager
Contrat:
CDI
Paris, Île-de-France
May 7, 2022