Autres articles

Les 10 astuces pour bien réussir son entretien en startup

Nous voyons un grand nombre d’erreurs commises en entretien. Comment les candidats pourraient-ils être plus performants et bien réussir leurs entretiens ?
Dernière mise à jour le
10/5/2022
Les 10 astuces pour bien réussir son entretien en startup

Vous vous lancez dans un processus pour intégrer une startup ? C’est parti pour une série d’entretiens, de 2 à 4 sessions en général, qui vont peut-être vous permettre d’être recruté dans l’entreprise de vos rêves. Sans préparation, ce parcours peut-être semé d’embûches. Nous avons regroupé ici quelques erreurs que nous avons souvent observées avec nos clients

Ces astuces pourront vous éviter quelques déconvenues...

Être réactif face aux sollicitations des recruteurs et durant le processus de recrutement

Vous postulez à des offres ou êtes contacté par un recruteur / chasseur de tête ? Le poste en question vous intéresse ? Alors pourquoi tarder ?

Laisser traîner un mail ou une sollicitation sur Linkedin sans réponse, c’est prendre le risque que l’offre soit pourvue.

Par ailleurs, tout au long du processus, vous devrez faire preuve de réactivité et de bonne volonté pour organiser les différents entretiens. Il faut savoir que vos interlocuteurs ont aussi des agendas très chargés. Tarder à répondre ou bien se montrer peu flexible peut vous desservir. Un candidat plus déterminé ne manquera pas de vous griller la politesse. Par ailleurs, un manque d’adaptabilité de votre agenda pourra également être perçu comme un manque de motivation par le recruteur.

Renseignez-vous sur l’entreprise et le poste

C’est la base et nous allons quand même le rappeler. Que ce soit en startup ou ailleurs, il faut connaître l’entreprise et le poste pour lequel on postule.

Voici une liste non exhaustive des choses à faire avant un entretien :

• Epluchez le site de la startup

• Lisez ses dernières publications, sur Linkedin notamment

• Lisez les avis recensés sur l’entreprise sur les différents sites adaptés

• Pourquoi ne pas contacter quelqu’un qui est ou est passé par cette startup ? Consultez votre réseau ou bien contactez directement quelqu’un en poste sur Linkedin

Nous comptons trop de candidats qui arrivent en entretien sans rien connaître sur l’entreprise et qui ne connaissent même pas l’intitulé du poste en question.

C’est une perte de temps pour tout le monde qui aurait pu être évité

Attention à votre tenue

Bien entendu, vous n’avez pas besoin de sortir votre costume cravate et votre tailleur pour l’entretien. Mais qu’il soit en présentiel ou en visio, veillez à avoir une tenue appropriée. Certains recruteurs valorisent encore cet aspect et le voient comme une marque de respect et d’implication. Ne prenez pas le risque de décevoir et perdre votre interlocuteur sur ce détail.

Vous avez un doute ? Basez-vous sur les photos de l’entreprise pour avoir en tête le dress code de la startup.

En entretien visio, attention à votre arrière-plan et à votre posture

Essayez d’avoir un arrière-plan neutre. Nous avons ressorti une anecdote sur ce sujet qui a causé des déconvenues à un candidat :

« Le candidat a des bouteilles d'alcool derrière lui => pas sérieux » Feedback d’un client mécontent après un entretien

Bien sûr, ce n’était pas le seul point de blocage observé par le recruteur. Mais cet élément n’a pas aidé le candidat en question et l’a probablement desservi durant toute la durée de l’échange.

L’idée ici est donc de mettre toutes les chances de son côté.

Par ailleurs, en visio, nous avons parfois tendance à nous laisser aller à quelques tics qui ne passeraient pas en présentiel. Attention à maintenir une posture correcte et évitez d’avoir les mains sur sa tête ou son visage par exemple.

Le paraître étant un élément clé de l’exercice de l’entretien, ce genre de posture donne une mauvaise impression de l’interlocuteur.

Soyez cohérent entre votre discours et votre CV

Votre CV ou parcours sur Linkedin traduit une histoire qui doit se rapprocher (sans faire de la redite) avec votre présentation en entretien. Je me suis trop souvent retrouvé à devoir chercher difficilement à faire le lien entre ce que disait un candidat et son CV pour essayer de raccrocher les wagons.

Gardez en tête que le recruteur aura potentiellement traité un nombre très importants de CV pour plusieurs dizaines de postes différents. Il n’aura donc pas en tête l’ensemble des éléments de votre CV. Soyez précis dans votre présentation.

Toute la difficulté réside dans votre capacité à garder une ligne cohérente avec votre CV et votre parcours, sans pour autant le réciter. Le conseil suivant doit vous permettre d’aller plus loin dans votre présentation.

Vous avez des interrogations sur votre CV ? Nous avons également un guide pour bien rédiger son CV startup.

Donnez des chiffres, soyez factuels

Il m’arrive souvent d’entendre des discours vagues de candidats qui ne permettent pas de bien cerner, notamment dans leurs expériences passées, l’environnement de travail dans lequel ils ont évolué, leurs succès et les difficultés rencontrées.

Ce défaut s’observe même chez des profils plus séniors.

Décrivez les équipes dans lesquelles vous avez travaillé, les profils que vous avez managé

Vous êtes Sales ? Donnez des chiffres sur vos succès…

Les exemples ne manquent pas !

Evitez les monologues et les grandes tirades

L’entretien est un échange. Un candidat qui se lance dans un discours solitaire de plusieurs minutes peut déplaire à son auditeur. Laissez respirer l’échange. Votre interlocuteur a peut-être des questions à poser sur certains éléments de votre parcours. N’hésitez pas à laisser de bref silences qui permettront au recruteur de poser ses questions ou d’intervenir sur un point précis.

Ecoutez attentivement votre interlocuteur

Il peut être désagréable d’entendre un candidat répondre totalement à côté de la plaque suite à une question. Ce n’est pas forcément rédhibitoire, mais cela peut traduire un manque de concentration ou de capacité de compréhension. Pour cela, une écoute active avec une prise de note pourra vous permettre d’être dans l’état d’esprit adéquat pour éviter cette erreur.

Pas de langue de bois, pas de blabla pour rien

Evitez les réponses d’hommes politiques face aux questions de votre interlocuteur. Vous n’êtes pas sur un plateau télé 😉

Il n’est nul besoin de faire de la langue de bois. Répondez honnêtement aux questions qui vous sont posées.

Beaucoup de candidats ont également tendance à broder et sortir des généralités, voir de paraphraser l’interlocuteur. Le recruteur n’est jamais dupe de ce genre de situations. Allez droit au but !

Soyez à l’heure

« L'heure, c'est l'heure ; avant l'heure, c'est pas l'heure ; après l'heure, c'est plus l'heure »

C’est le dernier point que nous souhaitions mentionner car beaucoup trop de candidats le négligent encore. Arriver 5/10 minutes en retard c'est déjà commencer l'entretien avec un malus. On ne va même pas mentionner les candidats qui "oublient" de se présenter à un entretien...

Cela vous dessert directement. Et cela nuit, sur le long terme, à la relation candidat / recruteur.

Avec ces conseils, vous êtes presque prêts à rejoindre une startup.

Vous vous posez d’autres questions ? Retrouvez ici le guide complet des startups.

Vous souhaitez rejoindre une startup ? C’est par ici.

Autres articles récents

Le rôle de Chief of Staff en startup
Le rôle de Chief of Staff en startup

Le métier de Chief of Staff a récemment débarqué en startup. Découvrez la définition de ce nouveau job, ses missions, son salaire, et le parcours idéal

Comment négocier son salaire dans une startup ?
Comment négocier son salaire dans une startup ?

Découvrez tous nos conseils pour négocier correctement son salaire lorsque vous postulez dans une startup être rémunéré à votre juste prix.

La lettre de motivation en startup est-elle de retour ?
La lettre de motivation en startup est-elle de retour ?

Alors qu'on la pensait disparue, démodée et désuète, la lettre de motivation semble faire son retour, mais sous de nouvelles formes.